AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Young Dumbledore IS FULL OF EPICNESS!!! (update: thread musique de jeux)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Young Dumbledore IS FULL OF EPICNESS!!! (update: thread musique de jeux)   Jeu 11 Avr - 20:17

Bon, je vois que Promi s'amuse à faire des blagues sexistes (et donc pas très drôles) au lieu de vendre des voitures. Sérieux quoi ... Rolling Eyes


Allez, que ça ne me décourage pas de vous présenter Young Dumbledore (en fait, il se fait appeler Smouth McGroove mais purée, il ressemble trop à Dumbledore) qui réinterprète des airs classiques du JV mais le tout quasiment qu'à la voix (il utilise parfois des instruments).

Le résultat, est très beau, très drôle, et très émouvant de nostalgie pour les vieux, moins vieux ou moins jeunes con(ne)s comme moi qui ont connu ces titres à l'époque.

Mon préféré: le thème de Guile dans Street Fighter II:
http://www.youtube.com/watch?NR=1&feature=endscreen&v=4qwKCQ4M2Nw

LE thème récurrent de tous les Zelda:
http://www.youtube.com/watch?v=DaK6dD6A7Qo

Un thème de Mario 64:
http://www.youtube.com/watch?v=GBBlLeqKaf4

Il en a fait plein d'autres, beaucoup sur Zelda Ocarina Of Time, certains Final fantasy, yabon cheers


Dernière édition par Belazure le Lun 22 Avr - 16:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Super Meat Boy   Lun 22 Avr - 16:55

C'est marrant en fait, quand j'étais plus jeune, je n'étais pas du tout sensible à la question de la musique, et à priori pas non plus pour les musiques de jeux non plus, mais en vieillissant, j'y accorde de plus en plus d'importance ... sans doute la course idiote aux graphismes photo-réalistes, les propos stupides d'un David Cage ou du directeur de Cryteck Studio qui me confortent dans cette tendance. Ou alors, c'est à force de jouer à des petites prod indés au graphisme minimaliste mais à la musique souvent bien réussie qui me fait peu à peu changer de sensibilité.

Allez, c'est décidé, je vais faire de ce post mon petit thread "musiques"!

Mais je suis sympa, si vous en avez que vous aimez bien, je vous laisse en poster aussi. Je sais, je suis généreux, je suis comme ça, c'est tout Razz


D'ailleurs, en parlant de jeu indé, ce que je propose aujourd'hui, c'est celle d'un des plus grands succès de ces dernières années dans cette catégorie: la BO de supermeatboy, ça s'écoute par ici:

http://dbsoundworks.bandcamp.com/album/super-meat-boy-soundtrack


Mes préférées:

- The Battle of Little Slugger - n°5

- Betus Blues - n°6 et sa variante "dark world" CHAD's broken wing - n°7

- CHAD Lullaby - n°8

- Larrie's Lament - n°17

- Dr Fetus' Castle - n°16

- Hot Damned - n°12

Et, bien sûr, si vous n'avez jamais joué à SMB, je vous encourage à essayer, c'est de toute façon un très bon jeu de plate-forme, même si bien élitiste. Il vaut mieux aimer voir son pauvre petit meat boy se faire hacher, déchiqueter, brûler, empaler, écrabouiller, désintégrer sans arrêt, mais le mécanisme de repop instantané rend la chose pas (trop) agaçante Very Happy

P.S: Si vous vous y décidez, prévoyez un pad solide quand même. Just sayin' Surprised


Dernière édition par Belazure le Sam 27 Avr - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Super Metroïd   Mer 24 Avr - 11:14

Allez, la soundtrack du jour, et c'est super métroïd, un grand classique.

J'ai pas mal de souvenirs de ce jeu, comme cette intro en noir & blanc assez flippante, pour l'époque c'était quasi inédit sur console. Et puis, quand même un des tous meilleurs jeux de la snes, vraiment mythique! J'ai essayé un peu shadow complex dans la même veine, mais bon, ça n'a pas la même saveur, enfin, je le retenterais sûrement un jour.

Je me souviens aussi de mon frangin carrément pas convaincu par la palette de couleurs un peu terne et rebutante au début, qui m'a pas mal chambré sur mes goûts, et qui a fini par être encore plus fan du jeu que moi Very Happy

Mais il m'avait déjà fait le coup avec Street Fighter II, et il me la refait encore plus tard sur le premier Dead or Alive, comme quoi, l'histoire est un éternel recommencement.

Allez, j'arrête la minute vieux nostalgique, musique!

http://www.youtube.com/watch?v=1oTzxyFWDyE


Dernière édition par Belazure le Sam 27 Avr - 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Extreme-G   Jeu 25 Avr - 12:12

Je ne suis pas un joueur de jeux de caisses, à quelques exceptions près: Mario Kart, et aussi Extreme-G.

C'était un jeu de motos futuristes de la N64 qui était là plus ou moins pour faire de la concurrence à la plus connue série Wipeout sur ps1. Au final, Wipeout a été aussi développé sur N64 et s'est révélé quand même meilleur pour beaucoup de joueurs.

Bon, ce qui nous importe, c'est qu'il y avait une bande-son en béton armé, bien pêchue et parfaitement adaptée à l'action.

Bon, si vous êtes allergiques à la techno, n'écoutez pas Surprised

http://www.youtube.com/watch?v=AQ2Vb1t1-Js&list=PL90DEFCA2D176603E


Dernière édition par Belazure le Sam 27 Avr - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Secret of Mana   Ven 26 Avr - 8:23

Encore un souvenir de jeunesse, le soundtrack d'un des tous premiers RPG sortis sur super nintendo en Europe, et sûrement un des plus connus: Secret of Mana.

Une des plus grandes originalités de ce jeu est d'être un des tous premiers (si ce n'est le premier tout court) RPG multi-joueurs. L'équipe de héros était constituée de trois persos: le héros qui est un guerrier sans magie, la fille qui était du type guérisseuse et l'elfe qui était un magicien et faisait le gros du dps. En solo, on incarnait un perso à la fois, mais on pouvait changer comme bon nous semblait de perso à tout moment, le système était très bien fait. Nintendo avait fabriqué une multiprise pour brancher plusieurs manettes, ce qui fait qu'on pouvait jouer jusqu'à trois simultanément, avec chacun son perso.

Et puis, de toute façon, le jeu était bon, les graphismes étaient magnifiques, l'histoire sympa sans casser trois pattes à un canard mais pleine de moments riches en émotion. Bon, il avait ses défauts: trop facile, et le jeu avait tendance à pousser au rush et au farm à partir du moment où on avait flammy, la monture volante (hé oui, bien avant WoW, on avait déjà des controverses sur les montures volantes qui pourrissent le jeu Very Happy ).

Mais surtout, la bande-son était superbe, je vous laisse juge sunny

http://www.youtube.com/watch?v=S47AsWE9dE4


Dernière édition par Belazure le Sam 27 Avr - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Beyond Good and Evil   Sam 27 Avr - 16:16

Encore une BO en béton, mais vraiment, puisqu'il s'agit de celle de Beyond Good and Evil. Un excellent jeu qui tient ses fans en haleine depuis des années quant à une suite vu le cliffhanger final.

Les ambiances sont vraiment très très variées. En fait, c'est à l'image du jeu qui reprenait plein de mécanismes d'autres jeux et multipliait les références. Ils en refait une version HD pour Xbox 360 et PS3. Autrement, le jeu est dispo sur Steam mais ... il bug pas mal niveau affichage: textures qui clippent, boutons d'interfaces qui clignotent bizarrement, bon, j'imagine qu'il y a des moddeurs quelque part qui ont fait un fix non-officiel pour ça, me reste à chercher.

Quoiqu'il en soit, profitez bien des jolies musiques, vraiment, ça vaut le coup:

https://www.youtube.com/watch?v=7qOGqHE2FS4&list=PL8BBB3685283C1D5B

Et si vous ne devez en écouter que quelques-unes (mais ce serait franchement dommage, vu la qualité globale Wink ) écoutez Propaganda, mammagos et Fun & Minigames!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Diablo   Dim 28 Avr - 19:46

Laissez place au seigneur de la Terreur: Diablo!

Bon, ce coup-ci, je ne vais pas vous faire l'insulte de présenter ce jeu.

Je vais plutôt vous laisser apprécier cette bande-son, une des plus obsédantes, oppressantes et angoissantes qu'il m'ait été donné d'entendre dans ma vie de joueur. Bref, une parfaite réussite qui collait si bien à l'univers de Diablo *

https://www.youtube.com/watch?v=DeN2ve69qLQ&list=PL64213CA3FF13C781



*Enfin, avant D3 et Diablo qui s'amuse à faire des fusions comme dans DBZ, se déguise en zerg, et explore une base protosse le paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Contra III (A.K.A. Super Probotector)   Lun 29 Avr - 18:04

La bande-son du jour est celle d'un des tous meilleurs jeux d'action-plate-forme comme on disait à l'époque (ou de run & gun comme on dit de nos jours) jamais sortis: Contra III!

On le connait plus en Europe sous le nom de Super Probotector, version dans laquelle les clones de Rambo et Schwarzy de la version US ont été remplacés par deux robots. Oui, la censure marchait bizarrement à l'époque, et ce n'est pas les joueurs du Mortal Kombat au sang vert qui diront le contraire Very Happy

Bon, ce jeu était une véritable tuerie, dans tous les sens du terme: le gameplay était nickel, l'action incessante, les graphismes impressionnants pour de la snes, les boss étaient gigantesques, nombreux, avec plusieurs phases et une difficulté bien corsée pour peu qu'on ose dépasser le mode normal (qui était déjà bien coton). Niveau ambiance, on baignait dans une terre post-apo aux décors urbains ravagés par une invasion d'extra-terrestres. Je me souviens avoir beaucoup joué en écoutant l'album Du Ciment sous les Plaines, de Noir Désir. Mais en fait, ce jeu se payait en plus le luxe d'avoir une excellente bande-son.

Hit intemporel Cool

https://www.youtube.com/watch?v=NdND1a1R_aU&list=PL8BFC9100DC93C446
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Super Ghouls' n' Ghosts   Mar 30 Avr - 12:57

Après Contra III, un autre classique de l'action-plate-forme toujours bien fichu, toujours bien hard, puisqu'il s'agit ni plus ni moins que de Super Ghouls' n' Ghosts.

Je me rappelle que ces deux jeux étaient d'ailleurs sortis quasiment en même temps et que le choix avait été déchirant. J'ai fini par prendre SGnG et un pote m'a prêté Contra III ... même j'avais tellement accroché au jeu qu'au bout d'un moment, qu'au bout d'un moment il a râlé et après on n'était plus très potes ... Bon, je crois que ça nous est tous arrivés un jour ou l'autre hein? Non? Embarassed

Quoiqu'il en soit, SGnG était finalement un poil moins bon que Contra, mais pas grave, il restait largement au-dessus de la concurrence, et, encore une fois, la bande-son était bien classieuse.

A noter d'ailleurs que Capcom a remixé la musique du premier stage pour un stage de Ultimate Marvel Vs Capcom 3.

https://www.youtube.com/watch?v=n9MxaEHKBjY&list=PLE0593C532FA245F1

(les morceaux commencent vraiment à la vidéo n°7)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Botanicula   Mer 1 Mai - 20:17

Allez, pour le premier jour du joli mois de Mai, je vous balance une bande-son en rapport avec la nature, puisqu'il s'agit ni plus ni moins de Botanicula.

Je n'ai qu'une chose à dire: JOUEZ A CE JEU, C'EST UN ORDRE!

C'est sûrement un des jeux les plus drôles et poétiques qu'il m'ait été donné de jouer, et pour le prix (10€, moitié moins lors des soldes steam), y a pas d'excuse. En plus, si vous avez des gamin.e.s, ils vont adorer, les graphismes sont trop chouettes, l'univers est décalé ... franchement, le meilleur jeu auquel j'ai joué en 2012. Et ma nièce approuve!

Et si ce que j'ai dit ne vous convainc pas encore, écoutez cette bande-son, ça met instantanément de bonne humeur Smile

https://www.youtube.com/watch?v=f0GdQxH5eTU&list=PLEBF0F938A23523B1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeralde

avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 30/08/2009
Localisation : ici... ou là, çà dépend où l'on se place

MessageSujet: Re: Young Dumbledore IS FULL OF EPICNESS!!! (update: thread musique de jeux)   Jeu 2 Mai - 6:34

Comme tu nous y invitais Bela, voici un souvenir de jeunesse perso :

http://www.dailymotion.com/video/x29iqp_lebron-james-sur-ecran-magique_creation#.UYIEOEpEPb8[/url

Je précise que la bande son n'a été rajoutée que pour la présentation. Hé oui, du temps des dinosaures, y'avait pas de sicmu clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Re: Young Dumbledore IS FULL OF EPICNESS!!! (update: thread musique de jeux)   Jeu 2 Mai - 7:33

@Emy: je suis bluffé de ce qu'il/elle arrive à faire avec cet engin Oo

Je me rappelle en avoir eu un. Mais purée, les contrôles étaient vraiment chaud, à part des rectangles ou des lignes toutes tordues incontrôlées, j'arrivais à rien XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Darkstalkers 3 (A.K.A. Vampire Savior en version japonaise)   Jeu 2 Mai - 8:17

Puisque je suis dans le coin, autant coller la bande-son du jour ^^

Cette fois, il s'agit d'un jeu de baston qui été réédité très récemment sur PS360: Darkstalkers 3, (la mini-compile de la version PS360 comprend également l'épisode précédent: Night Warriors).

Bon, comme chacun sait, le genre jeu de baston est plutôt une niche, malgré le grand revival dû à SFIV, la scène e-sport reste largement dominée par les RTS, les FPS ou, plus encore les MOBA. Certes, il existe quelques événements notables comme l'EVO aux Etats-Unis ou la WGC à Cannes (qui doit partager l'affiche avec les jeux de société), mais en terme de population, de prix à gagner (quand y'en a), de reconnaissance dans les médias, ou des joueurs en général, c'est le jour et la nuit.

Donc voilà, pour se donner un ordre d'idée, la série Darkstalkers, c'est la porte au fond à droite dans cette niche.

Un jeu tellement hard à jouer que même la plupart des japonais s'en sont détournés à l'époque (la faute aussi à une gestion des suites des titres assez catastrophique et bordélique). Mais il faut aussi savoir que parmi les rares qui ont persévéré dans cette série, la plupart sont ou ont été des "tueurs" dans les jeux de baston en général. Ce manque de popularité n'a pas empêché cette série d'en inspirer plein d'autres: Marvel versus Capcom, Tatsunoko Vs Capcom, l'intégralité des jeux de Baston de Atlus (Blazblue, Guilty Gear, Persona 4), ainsi que nombre d'autres jeux sortis par des sociétés moins connues lui doivent énormément.

Cette série possède sûrement un des castings les plus fous et charismatiques jamais sortis pour un jeu de baston: on y trouve en vrac un yéti rondouillard et fonceur, un monstre de Frankenstein qui fait des projections entre ses fesses (classieux), un petit chaperon rouge dément qui se promène avec un uzi et des mines dans son panier, un loup-garou adepte de kung-fu, une armure hantée armée d'une impressionnante épée, un rocker zombie, une momie qui peut léviter, une mort-vivante chinoise aux manches remplies d'armes blanches et de bombes, une succube qui se bat avec des chauves-souris, sa jumelle maléfique qui a une furie consiste en une parodie de jeu de danse, et j'en oublie. Le style graphique, c'est vraiment du "mignon-creepy": malgré la horde de créatures monstrueuses à disposition, les couleurs étaient bien pétantes, l'animation et le dessin des persos rappelait les cartoons ou les meilleurs Disney, on en prend plein les mirettes.

Enfin bref, malgré la barre placée très haut pour maîtriser la bête, cette série est géniale.

Quoiqu'il en soit, je n'ai pas eu l'occasion d'y jouer à l'époque. Avec la ressortie récente, ce tort est réparé, et un truc qui m'a sauté aux oreilles, c'est l'ambiance assez folle de la bande-son, un domaine dans lequel Capcom ne s'illustre plus vraiment depuis quelques temps pourtant.

Allez, je vous laisse apprécier tranquille Smile

https://www.youtube.com/watch?v=cNfhRjK9TbU&list=PLE3C154D23066D4B5


PS: ma préférée dans la liste: https://www.youtube.com/watch?v=d_wiuOeTA_w&list=PLE3C154D23066D4B5 (Edit) et celle-là aussi: https://www.youtube.com/watch?v=ZrEFYwBacbs&list=PLE3C154D23066D4B5&shuffle=3135
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Donkey Kong Country   Ven 3 Mai - 11:23

Aujourd'hui la bande-son d'un jeu culte de la snes: Donkey Kong Country.

Je ne crois pas qu'il soit la peine de présenter le jeu qui a permis à cette console de vivre quelques années de plus face à la concurrence des premières 32 bit. Là encore, il suffit juste de savoir qu'en plus d'avoir été une révolution graphique en introduisant bien avant Capcom le concept de 2,5D, la bande-son était vraiment bien pêchue.

Si j'osais, je dirais même qu'elle donne la banane Very Happy

http://www.youtube.com/watch?v=kAbL8NjoRhI

(oui, cette fois, c'est tout en une seule vidéo, je n'ai pas trouvé d'équivalent en piste par piste)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Super Mario World   Sam 4 Mai - 7:36

22 ans

22 ans après avoir pour la première fois posé mes doigts sur un pad snes.

22 ans après avoir joué pour la première fois à Super Mario World, j'y joue encore.

Rien que de l'évoquer me donne envie de le relancer.

Allez, je vous laisse apprécier la bande-son, moi j'y retourne Smile

https://www.youtube.com/watch?v=tUz0n9BJB1s&list=PL0D22239A2219C48F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Sacrifice   Lun 6 Mai - 19:53

Hello, aujourd'hui, une soundtrack un peu bizarre d'un jeu qui ne l'est pas moins, puisqu'il s'agit de Sacrifice.

Sacrifice était un jeu assez ambitieux pour son époque: on incarnait une sorte de sorcier mercenaire au service de différentes divinités qui se faisaient la guerre. Le jeu se présentait sous la forme d'un RTS vu à la troisième personne, la caméra était toujours centrée sur le sorcier, mais on pouvait dézoomer assez loin. Il faut savoir que c'était aussi super-chaud à gérer, puisqu'en plus du sorcier, de ses unités, des bases à prendre et garder, il fallait aussi gérer la caméra. Et comme ça allait très vite, c'était un bordel incroyable ... mais très joli. Chaque mission commençait par le choix d'un Dieu, on pouvait ainsi choisir de rester toujours avec le même dieu ou choisir plus ou moins librement un dieu différent à chaque fois, histoire de faire son mélange d'unités préférées. Quoiqu'il en soit, je crois n'avoir jamais dépassé la mission 3 tellement je me prenais pilée sur pilée sans rien y comprendre Very Happy

La bande-son avait beaucoup de morceaux inspirés:

https://www.youtube.com/watch?v=-gG5qpmUNJM&list=PL06112D86093C634D

J'aime bien le thème de James: https://www.youtube.com/watch?v=52ltrU5Xd84&list=PL06112D86093C634D&index=23

Et celui de Perséphone: https://www.youtube.com/watch?v=x8E31ejBECM&list=PL06112D86093C634D&index=24
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Parodius da!   Mar 7 Mai - 7:50

J'avoue, j'ai hésité un peu avant de mettre cette bande-son, qui fait penser pour la plupart des morceaux à un Charly Oleg sous ecsta qui reprendrait des classiques au synthé Bontempi (oui le bleu avec les gros boutons colorés) ... Si après ça, vous n'êtes pas en train de trépigner de joie à l'idée de les écouter, je ne peux rien pour vous ^^

Bon, un mot quand même sur le jeu: Parodius est un shoot them up, en fait la suite de Gradius mais avec un ton beaucoup plus rigolo (d'où le nom parodie + Gradius = Parodius). Par exemple, dans le choix des vaisseaux, on pouvait prendre le vaisseau de Gradius, Twin Bee (un vaisseau équipé de gros gants de boxe), une ... pieuvre (qui fait penser plutôt à une sorte de cochon quand on la voit) ou un pingouin. Les ennemis et les boss n'étaient pas en reste: bateau-pirate à tête de chat, sumos qui essayent de vous tuer avec leur sous-vêtements, perroquet à déplumer, c'est la fête, le tout dans la rigolade. Vaut mieux pas être trop réfractaire à l'humour pipi-caca quand même Very Happy

https://www.youtube.com/watch?v=lYzmBu0GXV0&list=PLFE9B55FEC82F48F4

D'ailleurs, vu que je parle de Shoot em up, n'hésitez pas non plus à aller regarder le 3615 usul de Dimanche dernier, vu qu'il en parle justement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Guild Wars Prophecy   Mar 7 Mai - 23:01

Pour celle-là, j'avoue avoir hésité à faire un thread à part, parce que le jeu en question, Guild Wars, est vraiment important pour moi.

D'abord, c'est le premier jeu qui m'a vraiment mis le pied à l'étrier des MMORPGs. Auparavant, j'avais bien entendu parler d'illustres prédécesseurs: Asheron's Call, Everquest ou l'increvable Ultima Online ... sans compter un certain World of Warcraft qui me faisait déjà un peu de l'oeil vu que j'étais passablement fan de certains jeux Blizzard (Diablo 1 et 2, Warcraft 2 à l'époque).

Mais voilà, j'avais deux gros problèmes: d'abord, il fallait une bonne connexion Internet, et dans mon patelin ben on a longtemps roulé au 56k. Et puis un jour, l'ADSL débarqua dans ma riante bourgade, premier obstacle éliminé, mais à ce moment-là, le ras-de marée WoW était déjà en route, il n'était plus vraiment d'actualité de s'intéresser aux vieilles épaves qu'étaient en train de devenir ses antiques concurrents. Donc, la suite logique aurait dû être WoW. Sauf que j'arrive au deuxième obstacle: l'abonnement.

A ce moment-là, je ne roulais pas vraiment sur l'or (ça n'a pas changé quand j'y pense) et l'idée de devoir payer un abonnement pour un JEU VIDEO me paraissait juste aberrante. C'est alors qu'un de mes amis m'a dit d'essayer Guild Wars, qui proposait à quelques grosses différences près une expérience assez proche des mmo. Et c'est ainsi que j'ai commencé quelques années qui furent très riches en expérience massivement multi-joueurs.

Faut dire qu'à l'époque, le multi pour moi, ça se limitait à quelques soirées lan arrosées entre potes sur Quake 3, soldier of fortune II, à des jeux de baston avec mon frère ou encore à Mario Kart. Bref, ça n'avait pas grand-chose à voir avec ce qui m'attendait.

J'ai passé pas mal d'années sur Guild Wars au final. Quand je compare à WoW, évidemment, les possibilités de gameplay étaient nettement plus limitées: pas de monde ouvert, juste des instances collées les unes autres avec les villes qui servaient de hub pour grouper, impossibilité au début de pouvoir rejoindre le groupe en cas de déconnexion au milieu d'instance, aucune monture, impossibilité même de sauter! Mais, je m'en fichais un peu vu qu'à ce moment, je n'avais pas connu de mmo sous une forme plus classique, et le système de decks de compétences était plutôt sympa, ça faisait beaucoup penser à un système mixte entre Magic pour le choix des skills et à Diablo pour l'action. Et puis, au moins au début, il n'y avait pas de gros problème pour grouper, au pire, il y avait un sytème de pnjs à recruter pour combler les trous dans le groupe. Ah oui, une des grosses différences aussi avec WoW, c'est qu'il n'y avait pas véritablement de classe "tank" avec un système d'agro ou de taunt pour bien prendre les baffes à la place des autres (mais il y avait quand même une classe spé soins). Donc c'était souvent épique de gérer le bazar avec les coups qui allaient dans tous les sens.

Et puis, vint la première extension, les premières déceptions. Mais j'en parlerais dans mon prochain post.

Pour l'instant, je vous laisse apprécier la bande son signée par un Jeremy Soule en TRÈS grande forme. Honnêtement, sans doute son meilleur travail à ce jour sur un jeu vidéo.


TL;DR: écoutez ça, vos oreilles vous diront merci Smile

https://www.youtube.com/watch?v=y2TpW-xpfBI&list=PLAC1ED56FD7C5310E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Guild Wars: Factions   Mer 8 Mai - 9:37

Je me rends compte en relisant mon post sur Prophecy que je n'ai pas parlé de plein de choses. Bon allez, je vais donner quelques détails en plus pour la première extension: Factions.

Donc, Factions est une extension sortie un an après Prophecy, les devs pensaient sortir une extension tous les 6 mois(!) initialement, mais, on s'en doute, ils n'y arriveront finalement jamais, quand bien même le rythme a été assez soutenu niveau sorties d'extensions. D'ailleurs, avant la sortie de Factions qui avait pris du retard, ils avaient sorti une mini-extension gratuite appelée la fournaise des Lamentations.

Une particularité de GW, c'est son level cap très bas, puisqu'en 20 petits niveaux, on en a fini avec la barre d'xp. Cette particularité a eu des conséquences importantes: un équilibre et des modifications plus faciles pour le pvp (d'autant plus que le stuff lui n'ont plus ne gagnait pas en puissance au fil des extensions, juste en diversités de skins), une aventure côté pve pas si inintéressante que ça (bien qu'en dessous de celle de WoW), une course aux meilleurs skins et bien sûr une grande facilité à faire des rerolls pour tuer le temps.

Ça me fait penser que je dois parler de l'armure FOW, l'armure la plus chère (mais pas forcément la plus belle, ça dépend des classes) du jeu. Cette armure nécessitait une quantité d'or mais surtout de matériaux farmables dans les deux zones end-game du jeu (la Fissure du malheur et l'Outre-Monde) assez incroyables. Et donc, même si elle n'était pas super-belle, tout le monde voulait l'avoir pour se distinguer des autres (pour dire à quel point elle était longue à avoir en jouant de façon "normale", j'ai mis 4 ans à m'en faire une XD ). Pour couper court à ce délai, certains avaient mis au point des méthodes assez ingénieuses qui tiraient partie de mécaniques obscures du jeu, comme le fameux moine 55 hp (qui a été décliné depuis en à peu près toutes sortes de classes 55 hp ou moines 600 hp, enfin là, si j'aborde le détail de tous les builds de farm qui ont vu le jour au fil des ans et des rééquilibrages, on n'en finirait pas). Les bots pullulaient pour farmer certaines zones, et pendant ce temps, NCsoft menait une guerre sans répit pour décourager les farmers de refaire tout le temps la même zone, en baissant le drop rate de façon significative au fur à mesure qu'on restait dans le même coin, et autres mécaniques cachées.

Au niveau du pvp, GW a toujours mis le paquet pour offrir quelque chose de très équilibré et relativement varié:
- 4 contre 4 en équipe aléatoire
- 4 contre 4 en équipe fixe
- guilde contre guilde en équipe 8 contre 8
- Hall des champions en 8 contre 8

Une particularité intéressante du Hall des champions est que l'équipe gagnante "représentait" son continent (le jeu était partagé entre les serveurs Asie, Amérique et Europe) et permettait l'ouverture pendant une heure de la Fissure et de l'Outre-Monde. Ça créait une certaine tension pour ceux qui attendaient au Temple des Ages que l'équipe de son continent gagne (on voyait les annonces partout dans le monde à mesure des victoires et des défaites), tout le monde groupait un max avant l'ouverture éventuelle, franchement, l'ambiance était vraiment particulière, c'était plutôt cool à vivre la plupart du temps.

Bon, tout ça, c'était déjà là du temps de Prophecy, revenons à Factions.

Factions donc se déroule dans un continent à thématique fortement asiatique. Il y avait 4 grandes zones: une île tutorielle de laquelle on émergeait facilement level 20, une grande ville pas belle qui couvrait la moitié du continent, et le reste partagé entre la forêt pétrifiée d'Echovald peuplée par les Kurzicks, des religieux gothiques (sans rire ^^) et la Mer de Jade: une Mer elle aussi pétrifiée mais beaucoup plus lumineuse et peuplée par les luxons, des tribus de nomades, anciens pêcheurs reconvertis en mineurs de jade et éleveurs de tortues géantes. Et les luxons et les kurzicks se foutaient sur la tronche en permanence. D'où le titre du jeu: Factions, il fallait choisir son camps.

En pratique, choisir son camp ne changeait pas grand-chose, à part un accès plus facilité aux skins d'armure de la faction choisie. Autrement, point de pvp sauvage, on pouvait toujours grouper entre kurzicks et luxons, bref, c'était mignon mais osef. Enfin, si, ça avait un impact sur la Guilde, puisqu'une guilde devait prêter allégeance à une des deux factions avant de pouvoir gagner des points pour contrôler certaines villes. De plus, la taille des guildes étant limitée à 100 membres, Factions a introduit le concept d'Alliances de guilde, qui pouvaient accueillir au maximum 10 guildes, pour un grand total de 1000 jouers par alliance. autant dire que certaines alliances se sont spécialisées pour contrôler les capitales luxons et kurzicks, puisque chacune donnait un accès privilégié aux deux nouvelles zones end-game du jeu ... qui permettaient de farmer de nouveaux skins d'armes ... bref, on commençait à connaître la musique avec la fissure et l'Outre-Monde.

Quoiqu'il en soit, Factions a introduit des modes de jeu en pvp assez sympas: les batailles d'Alliances et la Carrière de Jade ainsi que la Forteresse d'Echovald
- La forteresse est une zone ou 8 joueurs côté luxons doivent percer els défenses de la fortersse défendue par autant de joueurs côté kurzicks. Cette carte était assez déséquilibrée en faveur du côté luxons, vu qu'ils avaient pour soutenir l'attaque des tortues de sièges qui faisaient masse dégâts de zone avec en plus une équipe de 4 guerriers qui tapaient bien fort.
- la Carrière de Jade opposait encore 8 luxons contre 8 kurzicks, mais sur un terrain beaucoup plus égalitaire, dans celle-ci il fallait défendre différentes mines et protéger des pnjs qui transportaient le jade, la première équipe qui réussissait à ramener assez de jade avait gagné. Les pnjs étaient tuables, on pouvait les ralentir, etc.

Les batailles d'Alliance n'avaient rien à voir avec le système d'Alliance de guildes. Il s'agissait juste de cartes où les joueurs côté kurzick et côté luxon devaient contrôler le plus longtemps possible certains poins de la carte, chaque tué rapportait aussi des points. Chaque camp était composé de 3 équipes de 4 joueurs, et bon, l'impossibilité de voir l'état de santé des alliés, le manque de temps pour se concerter entre équipe donnait souvent des batailles bien bordéliques ... mais bon, je pense que les BG de WoW concentrent autant de trolls pour être honnête ^^

Bon, c'est déjà long comme pavé, et je me rends compte que je n'ai pas parlé du système de classe, tant pis, pour la prochaine fois.

Si je devais faire un résumé de Factions: plus bordélique, plus moches mais aussi plus difficile et dynamique que Prophecy, je n'avais pas aimé cette extension sur le coup, mais avec le recul je me rends compte qu'elle était finalement pas si mal que ça sur bien des aspects.

Encore une fois, c'est le grand Jeremy Soule qui fait la musique, c'est un peu moins bon que sur Prophecy, mais hé! Ça reste du Soule quand même Very Happy

https://www.youtube.com/watch?v=M2Or43-XlTU&list=PLD445FECF6B92E598
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Guild Wars: Nightfall   Mer 8 Mai - 13:11

Allez, je suis en forme aujourd'hui, laissez-moi vous parler de Nightfall Smile

Et comme j'avais oublié jusqu'à présent de parler des classes, je vais en parler maintenant.

Dans Prophecy, le jeu avait 6 classes:
- le guerrier avec sa grosse armure, ses grosses armes qui tachent au corps-à-corps et son adrénaline
- Le ranger avec son armure moyenne, son pet, son arc et ses pièges
- l'élémentaliste, son armure en papier et ses sorts liés aux différents éléments: eau, terre, feu et air, qui aime bien faire des aoe et des gros dégâts en général
- le nécromancien, ses pets morts-vivants, ses explosions putrides, ses sorts de vampirisme, ses malédictions, ses dots. Si vous avez aimé le nécro de Diablo 2, celui-là devrait vous plaire aussi
- l'envoûteur, ses contre-sorts, ses sorts d'illusion pour emmerder les càc, ses sorts de domination pour emmerder les casters. Bref, c'est un emmerdeur, mais il a les plus jolies armures du jeu, aussi bien pour homme que femme, alors on lui pardonne.
- le moine, parce qu'il en faut bien un pour réparer les bobos de la fine équipe, ah, et puis aussi, il peut faire bobo lui-même, mais comme tout le monde veut qu'ils soigne, il ira farmer en 55 hp dans son coin s'il veut faire bobo, non mais!

Donc voilà, toutes les classes fonctionnent avec une barre de santé et une de mana, même le guerrier. Le guerrier a aussi une ressource en plus, l'adrénaline, qui fonctionne un peu comme la rage dans wow, plus tu tapes/te fais taper dessus, plus ça monte. Chaque perso peut s'équiper de 8 skills maximum à la fois. Les changements se font totalement librement et gratuitement autant de fois qu'on le veut dans les villes et avant-postes, bref là où on ne peut pas rencontrer d'ennemis.

Une grande particularité du système de GW est qu'on peut avoir deux classes à la fois (ils ont laissé tomber ce truc pour GW2). Par exmple, un guerrier de base peut très bien être élémentaliste ou envoûteur en classe secondaire. D'ailleurs, quand on a débloqué plusieurs classes secondaires, on peut en changer très facilement comme les skills dans les villes. La subtilité vient du fait que chaque classe à ses propres traits de carac, par exemple, le guerrier a comme carac principale la force, qui lui permet de mieux pénétrer l'armure ennemie, et comme autres carac la maîtrise de l'épée, de la hache, du marteau (qui s'utilise à deux mains), et de la tactique. Chaque carac peut aller de 0 à 12 points, plus une carac est forte, plus les skills qui en dépendent le sont aussi, mais il n'y a aucun score requis minimum pour équiper un skill particulier, juste si le score est bas, le skill sera bidon, même si certains skills restent très utiles malgré un score très bas. Imaginons que ce guerrier est élémentaire en seconde classe, il aura accès aux traits caracs de feu, eau, terre et air de la classe élé, mais pas au trait de carac principal, la conservation, qui permet à un élémentaire primaire d'avoir énormément de mana comparé à toutes les autres classes. Et de même, un élé première classe n'aura pas accès à la force du guerrier mais à la maîtrise de l'épée, de la hache, du marteau et de la tactique. Evidemment, l'exemple donné ici du G/E est un peu bidon, il est évident que certains classes se combinent mieux que d'autres entre elles.

Factions à la suite introduit deux nouvelles classes:
- l'assassin (je parie qu'ils auraient bien aimé l'appeler le ninja, mais comme on peut même pas sauter en jeu, ils ont dû se dire qu'un ninja qui n'arrive pas à décoller du sol n'aurait pas été très crédible), ses dagues, ses coups critiques qui le regen, ses malédictions, ses téléportations, sa capacité à débtier des cibles isolées à une vitesse impressionnante, sa capacité à être réduit à l'état de charpie à une vitesse encore plus impressionnante (non mais quelle idée de se trimbaler avec une armure légère au càc aussi)
- le ritualiste, qui fait un peu penser au chaman de WoW, il pose des esprits qui peuvent soigner, frapper, protéger, et lui-même peut soigner, frapper ou protéger de façon efficace. En plus, les ritu ont trop de style quand ils dansent, et leur casque est un masque qui les aveugle mais ils s'en foutent, ils voient dans le monde des esprits.

Et Nightfall introduit ce qui sera les deux dernières classes de GW:
- le parangon, avec son bouclier, son javelot et ses chants qui lui permettent de protéger et buffer tout le monde, encore une classe de soutien comme le moine et le ritu, mais avec une armure assez solide.
-le derviche, sa faux qui lui permet de taper au càc en aoe, ses enchantements qui se barrent pour lui redonner vie et mana, ses sorts qui lui permettent de se transformer en avatar des différents dieux, c'est vraiment le spécialiste du boxon de masse au càc. Pas as aussi fragile que l'assassin, pas aussi résistant que le guerrier, faut le gérer assez prudemment quand même.

Donc, Nightfall se déroule sur le continent d'Elona, qui est beaucoup inspirée des déserts et savanes d'Afrique. Les décors, les créatures, les armures, tout est nettement plus beau que dans Factions (pas très difficile) ou que dans Prophecy. L'histoire était aussi un point fort du jeu, elle était bien menée, avec quelques moments d'émotion assez sympas, et des pnjs souvent plus attachants que par le passé. A ce niveau-là, Nightfall est l'épisode de la maturité pour GW et pourtant, malgré toutes les qualités que je lui ai trouvées à l'époque, avec le recul, je me dis que c'est aussi l'extension qui a fait bizarrement le plus de mal à Guild Wars.

La racine de ce mal tient au concept des héros, les héros sont des pnjs que l'ont peut recruter pour partir en mission avec, un peu à la manière des mercenaires qui étaient là depuis l'époque de Prophecy. Mais là où les mercenaires étaient d'une utilité plutôt limitée du fait d'une IA et d'un ensemble de skills qui laissaient souvent à désirer (genre la guérisseuse qui a un skill qui l'oblige à aller au càc pour soigner: épique fail!) les héros sont entièrement paramétrables, à part le choix de classe primaire, tout le reste était modifiable, les skills, les points de carac, les bonus d'armure, les armes, même le comportement général (agressif, défensif, passif) ou la possibilité de donner des ordres bien précis avec le drapeau. La première conséquence était que les héros sont très vite devenus des super-mercenaires, mais aussi bien souvent, des meilleurs alliés que les joueurs pickup que l'on pouvait se coltiner autrement. Et donc, la désertification du jeu qui était déjà entamée a continué de s'accélérer, et surtout, le confort apporté par les héros a fini par supplanter le plaisir de la rencontre de nouveaux joueurs. Au bout d'un moment, quand on voit qu'il est plus facile et rapide de se faire une coop solo + héros plutôt que d'attendre longtemps des joueurs qui seront peut-être des boulets, le choix se fait naturellement.

Bon, je charge Nightfall sur ce coup, mais je crois qu'il faut aussi reconnaître que WoW avait tout simplement amplement rempli son pari de devenir l'aspirateurs à joueur de mmo que l'on connaît aujourd'hui, déjà à l'époque. On peut dire que Gw aura su toutefois mourir avec les honneurs sur cette ultime extension qui ... oh wait!

Il y a encore une extension après Nightfall, c'est vrai!

Mais bon, je vais m'arrêter un peu pour l'instant et vous laisser apprécier la musique, encore et toujours du Jeremy Soule, plus inspiré que sur Factions à mon goût, mais à chacun de voir Smile

https://www.youtube.com/watch?v=9hQqLBP_rqg&list=PL2C27E7B7116B8C14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: GW: Eye of the Northe (dit aussi: GWEN)   Mer 8 Mai - 13:52

I'm on fire!

Allez, je vais vous parler de la dernière extension payante de GW: Eye of the North, puisque vous avez été sages (ou pas, mais j'osef, comme disait Staline).

Tiens, je me rends compte que je n'ai pas parlé d'un aspect encore assez particulier de GW par-rapport aux autres mmos: son financement. En effet, GW n'était pas un free-to-play, puisqu'il y avait un jeu à acheter, et qu'il n'avait pas d'abonnement contrairement au modèle classique incarné encore aujourd'hui par WoW. Et malgré tout, il a fonctionné et produit du contenu (pas aussi riche que WoW ceci dit) alors comment ont-ils fait? Eh bien, outre le prix du jeu et des extensions, ils ont joué sur le facteur vanité des joueurs. Les armures disponibles en jeu pouvaient être sympas, mais ils se sont vite rendus compte que développer des skins spéciaux pour certains événements, comme halloween, et les vendre contre argent réel pouvait aussi rapporter des sous. Et sur le coup, on ne pouvait même pas les accuser de faire du pay-to-win, ces sin n'apportaient rien d'autre que des modifs visuelles et ne changeaient rien aux stats. Et pourtant, nombreux étaient ceux à céder à l'appât d'avoir une armure différente de celle du voisin. Bref, ils ont montré qu'un modèle économique alternatif à l'abonnement ou au pay to win était possible. Et ils ont d'ailleurs repris en bonne partie la formule pour GW2 d'après ce que je sais.

Donc, je l'avais dit quelque part dans un de mes trois posts précédents, mais le plan initial pour les extensions de GW, c'était une tous les 6 mois. Honnêtement, on était pas nombreux à y croire et le temps nous donna raison, mais quoiqu'il en soit, ils ont quand même lancé une première extension en un an, et une deuxième à peu près un an et demi après la précédente, ça restait raisonnable, surtout vu le soin apporté à cette dernière. Mais ça ne s'arrête pas là, puisque, n'en pouvant plus de ce rythme démentiel mais voulant quand même sortir du contenu, les petits gars de Arena net ont quand même sorti Eye of the North, une extension qui regroupe en fait des idées à moitié développées de projets de futures extensions

Cette extension introduit également les races qui seront jouables dans GW2: les asuras savants et ingénieux mais pas vraiment sentimentaux, les norns, des géants des contrées glacées qui peuvent se transformer en ours, les charrs, anciens ennemis datant de Prophecy qui sont des sortes d'homme-bêtes sauvages mais ayant leur propre code de l'honneur, et les nains ... Non je rigole, les nains crèvent sur ce coup, sauf un seul, rude coup pour eux. Ah oui aussi à la fin, on voit "germer" le premier sylvaride.

Bon, j'ai suivi cette extension "de loin", faut dire que l'histoire sans queue ni tête, les ennemis ridicules et le désintérêt croissant que j'éprouvais pour GW et mes aventures en parallèle dans WoW n'aidaient pas à se concentrer.

Et pourtant, il y avait de bonnes idées dedans, comme le mode hardcore qui permettait de refaire toutes les zones avec des ennemis boostés à bloc, avec des objectifs bien spécifiques, comme éliminer absolument tous les ennemis de chaque zone une fois, ou encore les donjons, qui permettaient de revisiter une zone avec des quêtes différentes, des ennemis et des loots différents à chaque coup et un gros trésor à la fin. Ou encore le jeu de polymock, une sorte de jeu de pokémon (qui m'a laissé complètement froid au final).

Les graphismes étaient bien soignés, on redécouvrait le style des zones de Prophecy, mais revisité de façon parfois de façon subtile, parfois de façon spectaculaire, comme le territoire charr qui permettait de retrouver un peu l'atmosphère d'Ascalon avant l'invasion. Ou encore le style jungles et ruines mayas des asuras, à ce niveau, c'était assez réussi, malgré les limites techniques du moteur qui se faisaient vraiment sentir.

Et encore et toujours, Jeremy Soule à l'orchestre pour conclure une saga qui aura eu ses hauts et ses bas mais m'aura laissé beaucoup de bons souvenirs.

En conclusion, je dirais juste que je n'ai pas encore essayé GW2, je me suis dit que j'essayerai bien un jour, peut-être dans un futur pas si lointain, cet univers me manque parfois, mais j'ai peur de voir mes souvenirs un peu trop piétinés quand même.

Que celà n'empêche pas d'apprécier encore Jeremy Soule. Je pensais continuer encore sur au moins un autre des jeux auquel il aura contribué, mais, je pense qu'avec 4 ost, il y a déjà de quoi s'en écœurer à la longue Razz

https://www.youtube.com/watch?v=DvZOWiu95fA&list=PLBD732EB558ECF095
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Lord of The Rings Online   Jeu 9 Mai - 18:39

D'avoir évoqué les souvenirs de Guild Wars m'a rappelé que j'ai erré quand même quelques temps sur d'autres jeux online avant de rejoindre WoW. Parmi eux, il y a eu Dofus que je ne mentionne que pour dire que c'était quand même assez bidon, malgré l'idée des combats en tour par tour dans un MMO et le fait que ce soit un des rares MMO frenchy en existence.

Plus intéressant, j'ai été faire un tour sur Lotro. Je ne me souviens plus trop des raisons qui m'y ont poussé pour être franc. Peut-être les souvenirs émus de mes lectures de Bilbo le Hobbit, où le fait qu'à cette époque-là, beaucoup de devs s'imaginaient encore pouvoir sortir un WoW-killer (ah, on me souffle dans l'oreillette qu'il y'en a qui y croient encore Oo)

Bref, je débarquais de Guild Wars, je connaissais finalement encore très mal les MMO, les mécanismes d'agro, les cartes open-world permanentes, j'ai pesté sur le nombre ridiculement limité de compétences (comparé à GW qui en compte plusieurs centaines par classes), le manque de personnalisation de ces compétences, mais enchanté en revanche par plusieurs éléments du jeu.

D'abord, il y avait bien sûr la Comté, qui était vraiment LA zone à ne pas louper du jeu, magnifiquement retranscrite, avec une musique enchanteresse, imaginez un peu l'ambiance de Mi-colline dans WoW, mais avec les maison-terriers typiques des Hobbits, il y avait franchement de quoi faire fondre le cœur du plus endurci des fans de Tolkien. Et puis, il y avait ensuite la Forêt de Tom Bombadil, puis les Hauts des Galgals, là encore, vraiment très réussis. L'ambiance dans ces endroits était vraiment angoissante, l'esprit du livre était là. Et enfin, l'arrivée à Bree, première vraie grande ville du jeu qui parachevait le tout.

Mais bon, une fois qu'on avait passé ça, le reste devenait nettement moins bon, dommage. Pour être honnête, le seul truc dont je me souvienne ensuite était la zone pvp, je crois que c'étaient les terres d'Angmar, pas sûr ... Quoiqu'il en soit, ce mode pvp était assez amusant quand même. Les joueurs avaient le choix d'incarner leur perso pve et donc jouer le camp des humains, elfes, nains ou hobbits, ou bien, ils pouvaient faire un reroll spécial pvp uniquement dispo pour les forces du mal: Warg, et différentes classes d'orques. La carte était un immense champs de bataille parsemée de quelques fortins à défendre, et tout le monde s'amusait beaucoup à suivre le bus au mépris de toute tactique un peu plus poussée du style "et si on faisait plusieurs groupes organisés pour capturer plus vite plusieurs points de la carte?". Ouais, en fait, on s'en lassait quand même assez vite au final ^^

En y repensant, cette zone rappelait finalement pas mal Wintergrasp avant l'heure.

Les graphismes étaient assez honnêtes, les persos avaient des carrures plus réalistes que dans WoW. En fait, à part les nains que je trouvais très beaux (surtout quand je vois la trogne qu'ils ont dans WoW ^^), ça manquait d'une patte artistique vraiment marquante.

Autrement, c'était du mmo à la WoW assez classique, mais comme je ne connaissais pas, c'était la fête de découvrir ça. Le jeu ne m'a pas retenu très longtemps quand même, j'ai fini par suivre le bus des gens qui allaient ou retournaient sur WoW très vite, j'avais goûté au "vrai" style mmo, il me restait à trouver un qui soit assez populaire et riche de contenu (Lotro est très longtemps resté très pauvre à ce niveau-là) pour ne pas trop m'emmerder.

Les musiques étaient bien sympathiques, avec beaucoup d'airs à la guitare ou avec des instruments d'époque, je vous laisse découvrir:

Edit: oups, mauvais copy-paste corrigé: https://www.youtube.com/watch?v=2G3nkOiRJc0&list=PL65E876447E5C98C0

PS: dans WoW, allez à Ulduar ou Forgefer, coupez la musique du jeu et passez ça: https://www.youtube.com/watch?v=V88CFeJSlC8&list=PL65E876447E5C98C0

Effet garanti Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Rome: Total War   Ven 10 Mai - 8:25

J'aime bien les RTS (pas autant que les jeux de baston ou les RPG) mais je suis très mauvais dans ce type de jeu.

Il y a quelques titres qui m'ont marqué dans le genre, bien sûr, il y a eu Warcraft 2 et 3, mais aussi d'autres titres comme les Age of, C&C: Alerte Rouge, mon premier RTS sur playstation 1 (oui, j'ai joué à un RTS avec un pad Embarassed ).

Et puis, j'aimais bien aussi la série Civilization en parrallèle. Quel rapport entre civilization et les RTS? Eh bien, c'est qu'il existe une série qui s'est fait un nom fameux au fil des ans et qui réunit les deux écoles du tour par tour et du temps réel dans un même jeu: Total War.

Perso, l'épisode que j'ai vraiment beaucoup apprécié dans cette série, c'est Rome Total War. C'est aussi le premier intégralement en 3D de la série, auparavant, les unités étaient en 2D dans des décors 3D. D'ailleurs, ils vont sortir sa suite: Total War: Rome 2 d'ici peu.

J'ai également Total War: Shogun 2 qui dort sur mon disque dur mais c'est la malédiction des promos Steam d'avoir des jeux fabuleux qui dorment sur les DD. Trop de jeux, pas assez de temps pour les essayer tous.

Quoiqu'il en soit, cette série est géniale, je vous encourage vraiment à essayer, même un vieux titre de la série à pas cher (ils sortent des épisodes quasiment tous les ans). D'ailleurs, le pack sur Steam est régulièrement bradé à Noël ou au cœur de l'été, de quoi faire son choix parmi sa période préférée: Rome antique, moyen-âge européen, guerres de Napoléon, Japon médiéval.

Mais allez, assez causé, musique:

https://www.youtube.com/watch?v=SejW_WIftyQ&list=PLB56BDBC55E9D24E8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belazure

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Planescape Torment   Ven 10 Mai - 12:39

Ah, voilà un de mes jeux de rôles préférés de tous les temps: Planescape Torment.

Sans doute le RPG le plus bavard jamais sorti, et qui va, grâce à la magie de Kickstarter, connaître une suite spirituelle: Torment: Tides of Numerranea.

C'est difficile de résumer ce jeu. Basiquement, il utilise le même moteur Infinity Engine que le vénérable Baldur's Gate, et les mêmes règles de Advanced Dungeons & Dragons (en gros: ça date). Mais là s'arrêtent les similitudes, contrairement à BG, on ne choisit pas le perso qu'on va incarner, on ne va pas sauver le monde d'un grand méchant, le monde n'est même pas unique mais est à la croisée de plusieurs univers (le fameux multivers de D&D) puisque tout se déroule dans la Cité de Sigil, la Cité des portes. Ah, aussi, il faut oublier les elfes, les nains, les orques, tout ce genres d'archétypes classiques du RPG inspiré de Tolkien, ici, tout est bizarre, les ennemis, les alliés, les objets, on ne boit pas des potions de santé, mais des larmes de sang séché par exemple, pour augmenter l'armure, on prend un doigt de squelette ensorcelé, etc.

Pour commencer, on incarne un type affreusement balafré qui se réveille sur la dalle d'une morgue en compagnie d'un crâne flottant bavard et cynique. Très vite, on se rend compte que notre perso, "Sans-Nom" a deux problèmes: d'une part il est amnésique, et la recherche de son identité sera la quête principale du jeu, et d'autre part, il est immortel. En fait, il peut mourir mais il renaît tout le temps. Mieux encore, certains passages du jeu EXIGENT qu'il meure et se réincarne pour progresser. Ouais, on pourrait se dire que ce n'est pas banal, mais quand on sait que 90% des héros de jeux vidéos sont à jouer comme des amnésiques et qu'on peut abuser de la sauvegarde comme bon nous semble, je vois déjà un pied de nez assez ironique d'avoir intégré ça dans l'histoire même du jeu, de briser le "4éme mur" pour mieux encore nous plonger dans le jeu lui-même.

L'Histoire de ce jeu est incroyablement riche, les pnjs sont parmi les plus attachants que j'ai jamais croisés dans un jeu vidéo, ou même au cinéma ou dans des romans. Et d'ailleurs, on se rend compte à mesure qu'on avance dans l'histoire qu'au cours de ses incarnations passées, Sans-Nom a eu une influence sur la plupart de ses compagnons, il faut toujours fouiller un peu plus loin, chercher la vérité inlassablement pour comprendre pourquoi on est là, pourquoi on est immortel, pourquoi on est amnésique, pourquoi Ignus le mage du feu psychotique est devenu ainsi, pourquoi Dak'Kon le Ghitzeraï anarchiste accepte de nous suivre sans raison apparente, et tant d'autres histoires vraiment émouvantes.

On est loin du style hollywoodien des RPGS plus récents, ici, le jeu se situe définitivement du côté littéraire. Si on est allergique aux dialogues trop longs, si on ne jure que par de la narration à la Mass Effect, on risque de vite s'emmerder, c'est le prix à payer. D'ailleurs, le côté action est là, mais c'est vraiment le point faible du jeu: les combats sont assez confus et inintéressants, et il est souvent bien plus intéressant et gratifiant de discuter que de taper.

Bon, je me rends compte que ce pavé est assez confus, mais j'ai la flemme de mettre de l'ordre là-dedans, j'espère que ça vous aura quand même donné envie de jouer au jeu, là encre, antiquité trouvable sur Steam ou GOG à pas cher, et il existe des patchs pour jouer en HD, mais avec des persos tout petits. Sinon, eh bien, il y a toujours un peu de musique comme d'hab Very Happy

https://www.youtube.com/watch?v=NYgLlzkxOPk&list=PL8804009A91F98915
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarvêok



Messages : 167
Date d'inscription : 04/07/2009
Age : 35
Localisation : Carcassonne

MessageSujet: Re: Young Dumbledore IS FULL OF EPICNESS!!! (update: thread musique de jeux)   Ven 10 Mai - 16:35

Bon jeu mais j'ai moins accroché que a BG qui le JEU pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Young Dumbledore IS FULL OF EPICNESS!!! (update: thread musique de jeux)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Young Dumbledore IS FULL OF EPICNESS!!! (update: thread musique de jeux)
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
nbng-wow :: La Taverne-
Sauter vers: